À propos de nous

Vous êtes vous déjà retrouvé à dévorer des yeux une montagne fumante de bœuf rose entre deux minces tranches de pain de seigle et son coulis de moutarde que nous les montréalais appelons un « smoked meat » en vous demandant par quel rituel ancien une pièce de simple bœuf est transformée en ce chef d’œuvre de renommée mondiale que vous vous apprêtez à déguster? Désolé, mais c’est un secret.

Nous pouvons par contre vous raconter que la quête du Smoked meat de notre fondateur, Peter Varvaro, a commencé alors qu’il était encore un jeune garçon et que sa mère l’envoyait acheter des sandwichs au « smoked meat » pour toute la famille. Au moment où il a ouvre son premier restaurant, le Main St-Lawrence Steakhouse and Delicatessen en 1974, la passion de Peter pour le « smoked meat » l’avait déjà amené à faire des recherches élaborées avec les poitrines de bœuf. Après avoir acquis un four et des équipements spécialisés il expérimente par lui même comment épicer, cuire lentement et fumer à chaud ses poitrines de bœuf jusqu’à ce qu’il atteigne ce degré de perfection qu’on leur connait aujourd’hui. C’est pourquoi nous avons la certitude que personne d’autre au monde, ne sait le faire comme nous!

Dix années de réussites plus tard, Peter déménage son restaurant à son emplacement actuel au 3864 Saint- Laurent, soit juste en face de chez Schwartz’s, un compétiteur. Il a alors changé le nom de son restaurant pour Main Delicatessen and Steakhouse. Il intègre à son menu des spécialités juives telles que le potage aux boulettes Mazzo et les varenekes, ainsi que québécoise, et en combinant parfois les cultures pour créer des plats typiquement montréalais tel que la fameuse poutine « smoked meat », devenu depuis un classique des restaurants et déli de toute la ville. Et ensuite, s’il vous reste toujours une petite place, Diane, l’épouse de Peter complète ce menu avec une variété inimaginable de gâteaux au fromage, de gâteaux et tartes qu’elle fabrique elle-même chaque semaine dans sa cuisine. Les enfants de Peter, ses fils Dominic, Philip, Angelo et Peter junior ainsi que sa fille Jennifer ont tous travaillé avec lui au Main. Deux de ses fils ont même ouvert leur propre restaurant! Depuis presque quarante années, les tables et banquettes du Main ont accueillis de prestigieuses personnalités, tel Leonard Cohen, Mordecai Richler, Celine Dion, Jackie Mason, Al Pacino, et sans oublier l’ami de Peter, le sculpteur Stanley Lewis qui quotidiennement quittait son studio situé un peu plus haut sur la rue St-Laurent pour venir prendre un repas au Main.

Aujourd’hui encore, le Main, demeure une affaire de famille. Nous fabriquons toujours le « smoked meat » à la façon de Peter. Nous continuons de mariner, épicer et fumer la viande en lui donnant cette saveur du cœur de Montréal. Nous accueillons tous les amateurs de bonne bouffe, de l’avant-midi jusqu’à l’aube, tous les jours de la semaine. Et ça, ce n’est pas un secret!